You are currently viewing L’éolienne à voile pour particuliers  d’E-Taranis | allie économie et protection environnementale

L’éolienne à voile pour particuliers d’E-Taranis | allie économie et protection environnementale

La production, la consommation d’énergie, quelle que soit son origine, se trouve au cœur des problématiques environnementales. Que le motif soit la raréfaction des ressources, les risques de pénuries, les enjeux écologiques, la diminution de notre empreinte carbone, l’heure est à l’innovation. E-Taranis, basée à Saint Jean de Luz recherche, en local, des solutions respectueuses de la planète, adaptées aux besoins et garantissant un process à impact positif de la conception au recyclage. La rencontre entre la French Tech Pays Basque et son adhérent, E-Taranis illustre parfaitement les enjeux et les attentes fortes autour de la production d’énergie éolienne

 

Une prise de conscience écologique : AGIR

Thibault Eudier, issu de l’industrie automobile, a pris conscience de l’impasse vers laquelle nous mène une production, encore aujourd’hui, tournée vers la performance et la recherche de marges conséquentes. “Qu’est-ce que je peux faire à mon niveau de concepteur technicien pour permettre aux particuliers de sortir de la dépendance des énergies fossiles.” Inventer un système et mettre à disposition ses compétences techniques pour 

  • ne plus subir les tensions géopolitiques sur les approvisionnements, 
  • se protéger de la pollution liée aux énergies fossiles, 
  • contrer la baisse ou les spéculations autour des ressources

Il fallait définir 3 paramètres incontournables

  • les moyens de production accessibles,
  • les ressources disponibles,
  • les attentes du client.

Thibault Eudier en créant E-Taranis veut agir, d’une part, sur la production locale d’énergie et, d’autre part, sur stockage d’énergie sur le réseau pour le stabiliser.

Écouter dans son intégralité le témoignage passionnant de Thibault Eudier sur le PODCAST LEADERS INSPIRANTS de la French Tech Pays Basque.

éolienne à voile,E-Taranis

DEEZER

SPOTIFY 

Apple Podcast 

Podcast Addict 

Le choix de l’éolien

Rapidement, le choix d’E-Taranis s’est porté sur l’éolien

Pourquoi ? Grâce à l’éolien, on ne relève pas de perte en ligne. Surtout, c’est le plus simple à mettre en œuvre et le moins développé en France, pour les particuliers.

Cette énergie est parfaitement complémentaire du photovoltaïque, comme elle est 3 fois plus performante en hiver qu’en été, quand les besoins sont les plus importants (chauffage…), elle conforte la sécurisation de l’approvisionnement.

Pour E-Taranis, l’objectif était de développer un premier produit simple, rapide avec le moins d’impact possible.

 

 Alae, une éolienne à voile | un produit simple, adaptable…

Alae, l’éolienne pour particulier, est née à St Jean de Luz et testée sur le toit de la grand-mère de Thibault.

Le principe est simple : une éolienne à voile à installer sur le toit, directement raccordée au réseau. 

Le défi : En partant de phénomènes physiques connus, il fallait réussir à capter le poids du vent pour créer un système tournant capable de produire de l’énergie électrique. Pour s’inspirer, pour optimiser la captation de cette énergie inépuisable, c’est vers l’océan que l’équipe s’est tournée. C’est en effet, la queue de thon et son ergonomie, qui a été le point de départ des calculs pour réaliser la forme des voiles de l’éolienne. 

Sa fabrication est simple, 100 % réparable. Le concept doit être facile à assembler et donc facile à réparer. Si une installation par un professionnel est toujours vivement recommandée, l’éolienne doit pouvoir être réparée par le particulier. 

Alae est aussi 100 % française. Conçue, usinée et assemblée en France. Les voiles sont cousues en Vendée et l’éolienne est entièrement usinée à Saint Jean de Luz. Ce qui permet aussi de maîtriser la gestion et le recyclage des matériaux. 

 

Pour finir, l’alliage de magnésium et aluminium nécessaire à la construction de la structure est 100% recyclable. Tout d’abord, Alae est légère, elle nécessite peu de ressources, elle est réalisée avec très peu de matériaux. Et surtout, les chutes d’aluminium sont refondues sur place chez E-Taranis et sont réutilisées. E-Taranis envisage même de limiter sa dépendance à l’approvisionnement en aluminium grâce à la récupération. 

 

…. pour une transition réussie au quotidien

Un projet prometteur sur lequel Thibault arrive à fédérer deux acolytes : Mathieu Haristoy, directeur général et Jérémy Pelé, juriste, aux compétences complémentaires. Une équipe joyeuse, engagée dans un but commun, l’accessibilité au plus grand nombre à une énergie électrique respectueuse de l’environnement.

En effet, selon l’emplacement, Alae permet des économies d’énergie conséquentes. Dans certaines zones l’objectif est bien sûr de pouvoir arriver à une autonomie complète. Une production d’énergie qui réalise ses promesses :

  • pas de bruit, de sifflement, 
  • pas de bruits sourds 
  • des bruits de roulement amortis
  • légère moins de 80 kg pour diminuer la contrainte sur les toits,
  • la capacité de délester une partie de la charge lors de grands vents ou tempêtes,

 

Grâce à Alae, il est envisageable d’aller chercher de l’autonomie dans des zones qui ont peu ou pas d’accès au réseau. Même s’il devient difficile de fixer un prix de revient, l’éolienne est pensée pour rester accessible financièrement et envisager raisonnablement un retour sur investissement sur 10 ans

La priorité pour la société demeure de sécuriser le particulier, par rapport aux problèmes d’approvisionnement électrique.

Découvrez Alae, les locaux d’E-Taranis sur la chaîne YouTube de la French Tech Pays Basque

La recherche de financement | une étape charnière

La création d’Alae a nécessité une très longue et lourde phase de R&D 

La société a fait le choix de financer cette recherche grâce à un appel aux particuliers. E-Taranis a réussi une première levée de fonds de 200 000 euros pour la R&D. 

Depuis, l’éolienne à voile « Alae » a séduit la ville de Saint Jean de Luz. Un soutien depuis la genèse du projet, qu’elle concrétise par l’achat de trois éoliennes.

L’avenir d’E-Taranis

Toujours au service de la résilience énergétique, la société développe de nouveau projet pour accompagner la production locale d’énergie électrique. 

Quelques projets à suivre :

  • Solaris, système solaire, four solaire, un concentrateur solaire, atteindre un point pour faire tourner un générateur (recyclable à 100 %) 
  • mettre au point le stockage mécanique de l’énergie par air comprimé. Un processus connu qui, appliqué à la nécessité de stockage, offre une solution extrêmement durable et sans matières polluantes.

 

Une entreprise au cœur de l’écosystème dynamique du Pays Basque

E-Taranis est adhérent actif de la French Tech Pays Basque. Pour Thibault Eudier, l’association apporte un soutien professionnel précieux. Ce réseau professionnel local permet de ne pas s’isoler, il stimule des rencontres et fait bénéficier les adhérents de retour extérieur d’entreprises à différents stades d’avancement. Ces partages d’expériences sur la vie de l’entreprise sont indispensables.

 

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗲𝗻 𝘀𝗮𝘃𝗼𝗶𝗿 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝘀𝘂𝗿 E-Taranis :

➡Site E-Taranis :https://etaranis.fr/

➡Coordonnées E-Taranis   :https://www.frenchtech-paysbasque.com/ecosysteme/sas-e-taranis/

 

𝗣𝗼𝘂𝗿 𝗿𝗲𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿 𝗹’𝗮𝗰𝘁𝘂 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗙𝗿𝗲𝗻𝗰𝗵 𝗧𝗲𝗰𝗵 𝗣𝗮𝘆𝘀 𝗕𝗮𝘀𝗾𝘂𝗲 : 

➡Linkedin : https://fr.linkedin.com/company/frenc…

➡Insta : https://www.instagram.com/french_tech.