You are currently viewing Appel à manifestation d’intérêt « Verdissement du numérique »

Faire du numérique et de l’environnement un duo gagnant

Date limite : 30 mars 2022 à 12h00 (midi)

L’impact environnemental croissant du numérique fait l’objet d’une prise de conscience politique et sociétale forte. La publication de la feuille de route gouvernementale numérique et environnement le 23 février 2021, ainsi que la promulgation de la loi du 15 novembre 2021 visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique en France, amorcent la transition de la société vers une utilisation plus vertueuse et responsable des outils et des opportunités numériques.

En s’appuyant sur l’opportunité économique que représente, pour les acteurs français, le développement d’offres de produits et de services numériques éco-responsables, la France peut accélérer ce mouvement et se donner durablement les moyens de réduire les émissions de gaz à effet de serre, la consommation énergétique, en eau et en ressources rares de son numérique, et faire valoir l’éco-responsabilité de son offre numérique à l’export.

C’est l’objet de l’appel à manifestation d’intérêt Verdissement du numérique, qui vise à identifier des projets d’innovation permettant de réduire l’empreinte environnementale du numérique et de développer une meilleure connaissance de l’écosystème du numérique éco-responsable, de ses enjeux et de ses potentiels.

Il permettra de nourrir la réflexion sur une potentielle stratégie d‘accélération du Gouvernement, financée sur les investissements d’avenir (PIA4, France 2030) dédiée à la réduction de l’empreinte environnementale du numérique et sur le lancement de futurs appels à projets sur ce sujet.

Le présent AMI a pour objet :

  • d’identifier des projets d’innovation visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique ;
  • de développer une meilleure connaissance de l’écosystème, de ses enjeux et de ses potentiels, des manques dans les dispositifs existants empêchant de faire émerger et soutenir des projets de réduction de l’empreinte environnementale du numérique. 

Il s’adresse à des entreprises, et à des laboratoires de recherche venant en soutien de ces entreprises, mais aussi à des collectivités territoriales, des associations et des acteurs de la formation.

Cet AMI n’est pas doté financièrement. Néanmoins les projets les plus intéressants déposés sont susceptibles d’être soutenus financièrement dans le cadre de dispositifs existants ou de futurs appels à projets du PIA.

 

Participer à l’appel à manifestation d’intérêt Verdissement du numérique :

Les entreprises, les laboratoires de recherche venant en soutien de ces entreprises, mais aussi les collectivités territoriales, les associations et les acteurs de la formation peuvent déposer leurs projets et leurs contributions auprès de BPIFrance, qui opère l’appel à manifestation d’intérêt pour le compte de l’État.

Si cet AMI n’est pas doté financièrement, les projets à plus haut potentiel seront néanmoins susceptibles d’être soutenus financièrement dans le cadre de dispositifs existants ou de futurs appels à projets du PIA.