Définir la raison d’être de votre entreprise, pourquoi pas maintenant ?

Que dit la loi ? En 2019, la loi PACTE modifie le code civil et le code du commerce en intégrant la notion de “raison d’être”. Deux articles mettent l’accent sur la responsabilité sociétale des entreprises. L’article 1833 précise que “la société est gérée dans son intérêt social, en prenant en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité”.

L’article 1835 cadre la possibilité de définir la raison d’être : “les statuts [de l’entreprise] peuvent préciser une raison d’être, constituée des principes dont la société se dote et pour le respect desquels elle entend affecter des moyens dans la réalisation de son activité”

Concrètement, cet article aborde les bénéfices d’un tel engagement pour votre entreprise. Les 6 arguments qui vous motiveront pour définir votre raison d’être. Quels sont les enjeux pour l’entreprise, son développement, ses salariés, etc. ? Quels sont les piliers qui vont soutenir la raison d’être?

 

6 arguments pour définir la raison d’être de votre entreprise ?

Donner du sens : la raison d’être est bâtie pour être un projet à long terme. Elle s’inscrit dans l’objet social de l’entreprise. Elle est constituée de principes réfléchis qui devront se transformer en actions concrètes. Elle doit, donc, s’appuyer sur une vraie stratégie.

Créer un pont avec votre démarche RSE : La raison d’être est plus engageante que la plupart des actions car elle est inscrite dans les statuts de l’entreprise. Il faut donc impérativement créer un lien avec vos réflexions autour des responsabilités sociétales et environnementales. En effet, vous devez intégrer à cette mise en cohérence vos objectifs commerciaux, stratégiques.

Augmenter votre attractivité : Vous devenez plus attractifs pour vos collaborateurs et surtout vos futurs collaborateurs et auprès de vos fournisseurs. En définissant votre raison d’être, vous attirez les partenaires qui partagent les mêmes valeurs. Votre attractivité est plus forte et surtout plus qualifiée.

Fidéliser votre clientèle : Le client, en général, reconnaît être de plus en plus sensible aux valeurs exprimées par les entreprises et exige, de plus en plus, des engagements concrets et mesurables en matière d’impact sociétal et environnemental.

Se démarquer de la concurrence : La définition de la raison d’être conduit à la réalisation d’actions concrètes et visibles. Certes, une pression supplémentaire pour les dirigeants mais un atout non négligeable vis-à-vis de vos concurrents. Non seulement vous vous démarquez, mais vous prenez de l’avance.

Stimuler les échanges : Donner du sens à ses actions, affirmer ses valeurs, c’est une opportunité incroyable pour construire des partenariats. Vous augmentez vos possibilités de coopération entre les différents services internes à l’entreprise mais, également, avec les entreprises partenaires, de votre secteur, de votre région, etc.

Cependant, pour définir votre raison d’être conformément à la loi Pacte sur quels éléments s’appuyer ?

 

Les bases pour s’engager sereinement dans l’élaboration de sa raison d’être

Les incontournables avant de démarrer 

  • La sincérité : ni greenwashing, ni coup de com. L’engagement doit être concret et répondre à une volonté sincère de transition.
  • L’implication de tous : le sens donné aux actions de l’entreprise doit être partagé par toutes les parties prenantes. L’efficience de la démarche en dépend. Une occasion unique de recueillir l’avis, les besoins de tous vos salariés.
  • L’application concrète : pas de hors-sol. Pour obtenir un réel impact, il faut intégrer la raison d’être dans les pratiques, les actions quotidiennes de l’entreprise.
  • La méthode : pour augmenter vos chances de réussite il va falloir construire et suivre une méthode. Une méthodologie adaptée à la taille de l’entreprise, son histoire, aux forces en présence, etc.

 

Par où commencer ? 

Probablement, la première étape, avant de se lancer, sera d’observer, de s’inspirer, de questionner, de consulter. En effet, interrogez votre réseau professionnel, les adhérents de la French Tech Pays Basque par exemple. Mais, cherchez aussi des ressources en interne. 

Vous êtes perdu, faites-vous accompagner consultants RSE, agences spécialisées, ne restez pas seul. Souvent, un œil extérieur s’avère très pertinent tout en restant vigilant. L’accompagnement doit proposer du sur-mesure. Votre raison d’être doit être porteuse de sens et elle vous engage, elle est inscrite dans vos statuts. 

Alors, êtes-vous prêt ? Vous avez déjà écrit votre raison d’être et vous êtes prêt à partager votre expérience ?